Article : Le travail en hauteur et ses spécificités (Article ABISCO)
Certification : Témoignage ACROTIR sur l’expertise GEODE
3 décembre 2018
Événement : Article du journal « Yonne Républicain »
3 décembre 2018
Afficher tout

Article : Le travail en hauteur et ses spécificités (Article ABISCO)

Abisco

Le travail en hauteur et ses spécificités

De nombreux secteurs d’activités tels le BTP ou l’éolien pratiquent régulièrement des travaux en hauteur. Cependant, malgré les risques importants qu’ils engendrent, il n’est pas rare de voir des ouvriers adopter une conduite à risque sur les chantiers : non-port du casque de sécurité, travail sur toit sans harnais. Aujourd’hui, 14 % des accidents de travail enregistrés chaque année, sont dus, justement à ces négligences. Le chiffre est encore plus effrayant si l’on se penche uniquement sur le secteur du BTP où environ 26 % des accidents concernent les travaux en hauteur. C’est pourquoi des mesures préventives ont été prises pour optimiser la sécurité de ces travailleurs durant l’exercice de leur fonction.

Qu’appelle-t-on travail en hauteur ?

Le travail en hauteur désigne tout travail dans un endroit surélevé et pouvant présenter des risques de chute. Cela comprend donc les travaux sur échelle, sur les toits, dans les arbres etc.

Trouvez de matériel de travail en hauteur ici.

Pourquoi y accorde-t-on une aussi grande attention ?

Le travail en hauteur doit être bien encadré étant donné que toute chute qu’il entraîne, quel que soit le niveau, est dangereuse. D’ailleurs, la majorité des chutes se déroulant durant un travail en hauteur entraîne souvent l’arrêt de travail définitif des employés. Pour les éviter, de nombreuses mesures de prévention doivent être adoptées et toutes les entreprises qui emploient des travailleurs en hauteur doivent s’y conformer

Quelles sont les mesures de prévention à respecter pour le travail en hauteur ?

Les mesures de prévention pour sécuriser le travail en hauteur doivent se faire par étape.

  • Première étape : supprimer autant que possible les travaux en hauteur

L’entreprise doit avant tout essayer de réduire au maximum les travaux en hauteur. Pour ce faire, elle doit travailler sur l’organisation générale du travail, du matériel et des procédés. Par exemple, pour réduire les risques qu’encourent les travailleurs, l’entreprise doit s’équiper de matériel télescopique ou de mécanisme de mise à niveau si vraiment elle ne peut pas supprimer les travaux en hauteur de ses activités.

  • Deuxième étape : mettre en place un plan de travail qui optimise la protection contre les chutes en hauteur

Lorsqu’il est difficile à l’entreprise de supprimer de ses activités les travaux en hauteur temporaires, il faut établir un plan de travail pour renforcer la sécurité des travailleurs.

  • Troisième étape : équiper les travailleurs d’équipements de protection

Si vraiment la suppression des travaux en hauteur et le plan de travail ne sont pas possibles, les travailleurs en hauteur doivent être équipés de tous les équipements de protection nécessaires à leur sécurité comme des harnais, des longes, des points d’ancrage, des trépieds de sécurité…

En savoir plus sur : http://www.abisco.fr/ .